sonas

Opération Kin bopeto : L'édit du gouverneur sur la production des emballages en plastique mis à mal par les industriels (constat)

facebook twitter linkedin whatsapp

Plus d'une année après avoir rappelé à l'ordre les producteurs d'emballages en plastique, les industriels de boissons et de médicaments, l'édit du gouverneur ne semble pas avoir d'effet sur le terrain où l'on observe l'afflux des boissons gazeuses, des produits cosmétiques violant les directives de la ville.

Chose étonnante, les producteurs des boissons et médicaments continuent à déverser des objets en plastique dans les places commerciales. Il suffit d'y circuler dans les places commerciales pour s'en apercevoir.

Contacté par Netic-News, Bertin Mbuya Kilabi, analyste environnementaliste et chercheur à l'Université de Kinshasa (UNIKIN) explique que ce type de déchets prennent des années à être dégradés : « ils accentuent l'insalubrité dans la ville en bouchant systématiquement les voies de canalisation d'eau provoquant des inondations, la destruction de l'écosystème des rivières avec des odeurs nauséabondes dégagées des cours d'eau infectés », a-t-il souligné.

Et d'ajouter dans la même perspective : « Ce sont des tonnes et tonnes d'emballages contenant des dizaines de bouteilles qui sont déposées dans les points de vente pour terminer leur course après consommation dans la chaussée », a-t-il lancé.

Pour lui, les déchets et emballages doivent être pris en charge et orientés vers les décharges publiques.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Commentaires (0)

  • Agustin Ortiz
    hace 20 minutos
    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit. Velit omnis animi et iure laudantium vitae, praesentium optio, sapiente distinctio illo?
  • Lorena Rojero
    hace 10 minutos
    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit. Velit omnis animi et iure laudantium vitae, praesentium optio, sapiente distinctio illo?