sonas

Affaire Gauthier Sey Tchiang : « L'UNPC est aussi appelée à protéger les journalistes, nous sommes exposés » (Patrick Lokala)

facebook twitter linkedin whatsapp

L'un des chevaliers de la plume en l'occurrence Gauthier Sey Tchiang a été invité par le tribunal de pairs de l'Union de la Presse au Congo UNPC en sigle à la suite d'une plainte déposée par Monsieur Jean Simon Mfuti qui se trouve être à la fois Dg a.i de la Caisse Nationale de la Sécurité Sociale CNSS et un haut cadre du parti politique AFDC, ce vendredi 11 février au siège de l'UNPC situé dans la commune de la Gombe.

 

 

Monsieur Jean Simon Mfuti se plein au motif selon lequel le journaliste Gauthier Sey Tchiang a eu a porté atteinte en son honneur sur la place publique. Tout au long de cette confrontation, trois points étaient inscrits à l'ordre du jour à savoir :

 

 

1- L'invitation de monsieur Gauthier Sey Tchiang était une action disciplinaire qui est organisée par le tribunal de pairs de l'UNPC où le journaliste Gauthier Sey a prit connaissance des faits qui lui ont été reprochés et Guy Mafuta Kabongo l'avocat du journaliste Gauthier Sey a sollicité une remise de deux semaines pour préparer la défense ;

 

 

2- L'action ouverte au parquet général où le journaliste Gauthier Sey à la suite des plusieurs menaces, à la suite des plusieurs traumatismes qui ont atteint leur signe par un enlèvement à eu a porté plainte et dans cette plante il y a eu beaucoup d'éléments qui mettent en cause plusieurs personnalités dont l'instruction est secrète et

 

 

3- En matière pénale, il y a la liberté de la preuve, toutes les preuves ont été apportées par le journaliste Gauthier Sey et l'instruction, mais il y a une coïncidence qui peut faciliter l'œuvre du parquet par cette plainte au niveau du tribunal de pairs.

Juste après la fin de la confrontation, Patrick Lokala qui est le vice-président de l'UNPC section ville-province de Kinshasa dit :

 

 

« Dès l'entrée de jeu, Je ne vais pas entrer dans les détails parce que l'instruction est encore en cours et elle est secrète, mais vu que je suis le vice-président de l'UNPC section ville-province de Kinshasa, je vous ai promis lors de ma campagne que je veux vous accompagner partout que ça soit à l'UNPC tout comme aux instances judiciaires.

 

 

Je suis venu accompagné Gauthier Sey Tchiang qui fait face à Jean Simon Mfuti et je suis vraiment déçu de la manière dont notre corporation, les journalistes sont vraiment exposés, les journalistes n'ont plus le droit de dénoncer le mal au cas où un journaliste dénonce un mal et ça devient une imputation dommageable.

 

 

l'UNPC n'a pas seulement le devoir de sanctionner les journalistes, mais aussi de protéger ces derniers. » A déclaré Patrick Lokala.

 

 

Il sied de rappeler que le journaliste Gauthier Sey va présenter ses moyens de défense dans deux semaines.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Commentaires (0)

  • Agustin Ortiz
    hace 20 minutos
    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit. Velit omnis animi et iure laudantium vitae, praesentium optio, sapiente distinctio illo?
  • Lorena Rojero
    hace 10 minutos
    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit. Velit omnis animi et iure laudantium vitae, praesentium optio, sapiente distinctio illo?