sonas

52è Assemblée parlementaire de la SADC : Le chef de l'État attend un soutien assorti de réelles solutions de prévention des conflits

facebook twitter linkedin whatsapp

Le chef de l'État, Félix-Antoine Tshisekedi, a donné le coup d'envoi, lundi 5 décembre 2022 dans la salle de Congrès du Palais du peuple, des travaux de la 52è session de l'assemblée plénière du Forum parlementaire de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC).

Dans le cadre de l'ouverture de cette session  de l'assemblée plénière du Forum parlementaire de la Communauté de de développement de l'Afrique Australe (SADC) que la RDC abrite, le chef de l'État a remercié les participants pour le choix porté sur la ville de Kinshasa pour la tenue de ces assises. Il en a également profité pour leur souhaiter la cordiale bienvenue en RDC.

Le Forum parlementaire de la SADC a pour vocation, a rappelé le chef de l'État, de concourir et renforcer, de manière consultative, l'intégration et la coopération régionale à travers les parlements respectifs des Etats parties de la communauté.

« Loin d'être anodine, cette  particularité qu'arbore le Forum parlementaire de la SADC mérite d'être soulignée dans le sens où elle se veut, de manière philosophique, une émanation des populations de la région par le truchement des représentants que sont les honorables parlementaires, des parlements membres de la communauté  universellement reconnus comme lieu d'expression et de formulation par excellence de la volonté des peuples ».

En sa qualité de président en exercice de cette communauté de destin, et dans le cadre de cet exercice des prérogatives qui en découlent, Félix Tshisekedi a assuré aux participants de son soutien et son accompagnement dans le processus de mutation du forum en un parlement sous régional.

Ces assises, a-t-il ajouté, ont pour thème « Le rôle des parlements dans  le renforcement des cadres législatifs pour la paix et la sécurité dans la région de la SADC ».

Ce thème vient à point nommé au regard de la situation sécuritaire qui prévaut à l'Est de la RDC,

« Il est de notoriété publique que ces assises s'ouvrent dans un contexte crucial marqué l'insécurité persistante dans la partie Est de notre territoire national,  en particulier dans le Nord-Kivu, en raison de la prolifération des groupes armés et, notamment, du Rwanda, sous couvert du groupe terroriste de M23,  qui s'adonne impunément à des massacres et autres actes odieux constitutifs de crimes de guerres et crimes contre l'humanité ».

En mémoire de ceux qui ont succombé à la suite de la barbarie de ces hommes, Félix Tshisekedi a fait observer une minute de silence.

Parlant de l'agression perpétrée par le Rwanda, la RDC n'a jamais cessé et ne cessera de condamner cette attitude belliqueuse et ignoble, de  la plus grande véhémence.

Aussi le chef de l'État, Félix Tshisekedi, et tout le peuple congolais ne cesseront jamais d'exiger le retrait immédiat et sans condition des troupes rwandaises et du M23 des territoires congolais. Cette position est éminemment juste et les Congolais saluent le soutien que leur témoignent leurs frères d'Afrique et, particulièrement, ceux de la SADC. A plus d'une occasion, ce soutien à été témoigné aux Congolais et à l'issue de ce forum que ce soutien soit renouvelé par l'assemblée et surtout qu'il soit assorti de réelles de solutions qui pourront prévenir l'apparition de ce genre de conflits, ailleurs dans le sous région et sur tout le continent,  afin de rendre effective la volonté de faire taire les armes au profit des initiatives de développement pour le bien-être des populations.

Pour clore son propos, Félix Tshisekedi a réitéré, au nom du peuple congolais, ses remerciements aux parlementaires présents à Kinshasa pour le compte de la 52è session de l'assemblée plénière du Forum parlementaire de la SADC, car leur participation contribue à la réalisation de cet idéal de intégration et de coopération porté par les pères fondateurs à travers l'instauration des valeurs démocratiques communes devant aboutir à l'avènement d'une région de l'Afrique australe plus solidaire et orientée vers la paix et le bien-être collectif des peuples. Avant de souhaiter de fructueux débat aux parlementaires de l'espace SADC.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Commentaires (0)

  • Agustin Ortiz
    hace 20 minutos
    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit. Velit omnis animi et iure laudantium vitae, praesentium optio, sapiente distinctio illo?
  • Lorena Rojero
    hace 10 minutos
    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit. Velit omnis animi et iure laudantium vitae, praesentium optio, sapiente distinctio illo?