sonas

RDC-AN : La commission des Droits de l'Homme réalise un plébiscite avec la loi relative à la protection des défenseurs des Droits de l'Homme

facebook twitter linkedin whatsapp

La plénière du mardi 12 décembre 2022 a consacré l'aboutissement heureux du travail en commission sous la direction du professeur Simon-Pierre Iyananio Moligi, alias « Cerveau de la nation ». Au cours de cette plénière, la proposition de loi relative à la protection et à la responsabilité du défenseur des droits de l'Homme en République démocratique a éte votée à l'unanimité de 382 députes ayant pris part au vote nominal. C'est un vrai plébiscite pour cette commission permanente qui vient d'abattre un travail très appréciable.

Néanmoins, il convient de marquer en lettres d'or, la participation de la députée nationale Jaynet Kabila qui a proposé  des amendements pertinents, ce qui laisse croire que la députée Jaynet Kabila figure parmi les rares élus nationaux ayant pris tout son temps pour pénétrer ce texte de loi, d'en comprendre la portée, pour enfin proposer des aménagements qui ont fait l'unanimité au cours de la plénière.

Revenant sur l'importance de cet instrument juridique, le professeur Simon-Pierre Iyananio, président de la commission permanente des Droits de l'Homme, a déclaré ce qui suit :

« La proposition de loi portant protection et responsabilité des défenseurs des droits de l’Homme et la proposition de loi déterminant les principes fondamentaux relatifs au régime pénitentiaire en RDC viennent d'être adaptées, ce lundi 12 décembre 2022, par l'Assemblée nationale. Elles seront envoyées au Sénat pour examen et adoption en deuxième lecture ».  Et ce, avant de renchérir en ces termes :

« La commission permanente des Droits de l'Homme (CPDH) de l'Assemblée nationale remercie les honorables députés nationaux et tous les partenaires qui ont travaillé à l'aboutissement heureux de ce processus législatif qui a commencé il y a plus de dix ans. Bonne célébration de la journée internationale des droits de l’Homme à toutes et à tous ». Ce souhait du professeur Iyananio Simon-Pierre, président de la CPDH, coïncide si heureusement avec la fin de la session de septembre dont le clôture est prévue, sauf changement de dernière minute le 15 décembre 2022. Pendant trois mois, les députés nationaux vont en vacances parlementaires, question de communier avec leur électorat à la base, d'être à son écoute et essayer de répondre à certaines de ses préoccupations ; devoir de redevabilité obligé !


LAISSER UN COMMENTAIRE

Commentaires (0)

  • Agustin Ortiz
    hace 20 minutos
    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit. Velit omnis animi et iure laudantium vitae, praesentium optio, sapiente distinctio illo?
  • Lorena Rojero
    hace 10 minutos
    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit. Velit omnis animi et iure laudantium vitae, praesentium optio, sapiente distinctio illo?